éditos

En 2012, l’Institut français a achevé la période de consolidation de ses fondations.

L’opérateur de l’action culturelle extérieure de la France dispose désormais d’une structure solide, de locaux fonctionnels, d’une marque reconnue, d’équipes motivées et d’un éventail varié et performant d’outils de travail, notamment numériques.

L’Institut français déploie désormais la plénitude de ses missions dans un contexte mouvant qui montre chaque jour l’importance d’être présent au monde, selon des modalités différentes et adaptées, à travers la mobilité des créateurs et des professionnels mais aussi grâce à la dématérialisation des échanges, en soutenant les formes les plus innovantes de la création mais aussi la langue française et les valeurs qu’elle porte.

Durant cette année, nous nous sommes également attachés à la mise en oeuvre de l’expérimentation prévue par la loi du 27 juillet 2010, avec le rattachement juridique de 12 postes du réseau culturel extérieur de la France à l’Institut français. Ainsi, ce processus a permis de définir clairement le positionnement des intervenants du réseau culturel extérieur public français rattaché à l’Institut français à Paris, de moderniser les modes de gestion et de doter d’une plus grande autonomie ces bureaux locaux. A la fin de l’année 2013, un mode définitif d’organisation sera décidé par le législateur.

Xavier Darcos
Président exécutif

 

Ifcinéma
éditos

L’Institut français, en cette deuxième année d’existence, a poursuivi son développement au service de la diplomatie culturelle de la France.

Durant cette année, nous nous sommes encore attachés à la promotion et au soutien des créateurs et professionnels venus de tous horizons. Ainsi, ce sont plus de 12 500 d’artistes/professionnels et près de 2 500 projets qui ont bénéficié de l’aide de l’Institut français dans 159 pays dans le monde.

En 2012, l’Institut français a placé l’innovation au cœur de ses actions.
Dans notre relation au monde, c’est un ensemble d’outils performants que nous avons déployé comme IFProg, plateforme de programmation au service du réseau et des professionnels qui permet de centraliser les projets pouvant bénéficier des dispositifs d’appui de l’Institut français ou Culturethèque, la bibliothèque numérique conçue pour le réseau des médiathèques françaises à l’étranger.
A destination du grand public, la Webtv de l’Institut français permet d’accéder à l’ensemble du contenu audiovisuel produit par le réseau et ses partenaires et l’appli mobile IFMobile recense les événements des Instituts français dans le monde.

L’innovation est aussi dans la conception des programmes mis en place en 2012.
Le programme de bourses Safirlab en réunissant une cinquantaine de jeunes talents – bloggers, journalistes, penseurs – de cinq pays de la rive sud de la Méditerranée, a eu l’ambition de fédèrer les acteurs clés des sociétés arabes de demain.
Le programme TransARTE, lancé aussi en 2012, a pour vocation de rapprocher le monde du spectacle vivant et celui des arts plastiques. Il participe ainsi au soutien des créateurs évoluant au croisement des disciplines.

De cet état d’esprit, vous trouverez de nombreux exemples dans notre rapport d’activité 2012.

Bonne lecture !

Sylviane Tarsot-Gillery
Directrice générale déléguée

Ifcinéma

Le conseil d’administration

PRESIDENT

Xavier DARCOS, Président de l’Institut français   

PARLEMENTAIRES

Hervé GAYMARD, Député Assemblée Nationale Palais Bourbon
Didier MATHUS, Député Assemblée Nationale Palais Bourbon
Jean BESSON, Sénateur de la Drôme 
Jacques LEGENDRE, Sénateur du Nord (Nord-Pas-de-Calais)

Représentants du Ministère des Affaires étrangères

Pierre SELLAL, Secrétaire Général
Nathalie LOISEAU, Directrice générale Chargée de l’Administration
Jean-Baptiste MATTEI, Directeur général chargé des questions de la Mondialisation, de Développement et de partenariats
Delphine BORIONE, Directrice de la politique culturelle et du Français - DGM/CFR
Hélène DUCHENE, Directrice de la Politique d’Attractivité

REPRESENTANTS du Ministère de la culture et de la communication

Guillaume BOUDY, Secrétaire Général
Philippe BELAVAL, Directeur général des patrimoines
Georges-François HIRSCH, Directeur Général de la Création Artistique
Laurence FRANCESCHINI, Directrice Générale des Médias et des industries Culturelles

Représentants du ministère de l’éducation nationale

Jean-Michel BLANQUER, Directeur général des enseignements scolaires
Christine GAVINI-CHEVET,
 Directrice des relations européenes, DREIC 

REPRESENTANT du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche

Jean-Louis MUCCHIELLI, Directeur général de l’Enseignement Supérieur et de l’Insertion professionnelle

 

Le conseil d’administration

BUDGET

Denis CHARISSOUX, Sous-Directeur du budget au Ministère de l’Économie et des Finances

PERSONNALITES QUALIFIEES

Ghassan SALAME, Ancien Ministre
Patrick de CAMBOURG
, Président du Groupe Mazars
Christine ALBANEL
, Directrice France Télécom orange 
Jean-Claude JACQ, Secrétaire général Fondation de l’Alliance Francaise
Charles DANTZIG, Ecrivain Editions Grasset

COLLECTIVITES TERRITORIALES

Francois de MAZIERES, Maire de Versailles représentant de l’AMF
Yves ACKERMANN, Président du Conseil Général du territoire de Belfort
Marc MANCEL, Conseiller Région Ile-de-France
Pierre SCHAPIRA, Adjoint du maire de Paris chargé des relations Internationales à la Mairie de Paris

PERSONNEL

Marie RAYMOND, Responsable pole Théâtre
Gaelle MASSICOT-BITTY, Responsable pole musiques actuelles 
Lise DELMESTRE, Assistante  à l’Institut francais

CONTROLE ECONOMIQUE ET FINANCIER

Gilbert TOULGOAT, Contrôleur budgétaire et comptable ministériel au Ministère des Affaires Etrangères

 

 

Organigramme

DIRECTION GénéRALE

Xavier DARCOS, Président Exécutif 
Sylviane TARSOT-GILLERY, Directrice Générale Déléguée 
Pierre COLLIOT, Secrétaire Général 
Nicole LAMARQUE, Secrétaire Générale adjointe 

AGENCE COMPTABLE 

Alain RAUX, Agent Comptable 

DÉPARTEMENT CINÉMA 

Valérie MOUROUX, Directrice 

DÉPARTEMENT COMMUNICATION ET NOUVEAUX MEDIA 

Catherine BRIAT, Directrice 

DÉPARTEMENT DÉVELOPPEMENT ET PARTENARIATS

Jean-François GUÉGANNO, Directeur 

DÉPARTEMENT ÉCHANGES ET COOPÉRATIONS ARTISTIQUES

Sophie RENAUD, Directrice 
Alain REINAUDO, Conseiller pour les arts visuels et l’architecture

DÉPARTEMENT LANGUE FRANCAISE

Jacques PÉCHEUR, Directeur 

DÉPARTEMENT LIVRE ET PROMOTION DES SAVOIRS

Paul de SINETY, Directeur 

 

Organigramme

MÉCÉNAT

Didier VUILLECOT, Responsable 

DÉPARTEMENT DES AFFAIRES ADMINISTRATIVES ET FINANCIÈRES 

Nicole LAMARQUE, Directrice 

DÉPARTEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DU RÉSEAU 

Pierre COLLIOT, Directeur 

 

Les chiffres-clés

Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés

échanges
et coopérations artistiques

Couvrant les secteurs du spectacle vivant, des musiques, des arts visuels et de l’architecture, tant pour des artistes vivant et travaillant en France que sur le continent africain et dans la région caribéenne, le département des échanges et coopérations artistiques (DECA) soutient prioritairement :

  • La création contemporaine, les artistes émergents et les projets novateurs
  • Les projets portés par le réseau culturel français et mis en place en collaboration avec les partenaires majeurs des scènes artistiques de chaque territoire (grands musées, festivals, théâtres, promoteurs et producteurs de spectacles, lieux émergents dynamiques et prescripteurs, fondations privées)
  • Les opérateurs de la société civile sur le continent africain
  • Les projets de coproduction et de partenariat entre institutions et équipes françaises et étrangères
  • La circulation régionale et le partage de projets entre différents partenaires (réseau culturel et professionnel)
  • Les temps forts transversaux ou thématiques sur un territoire permettant de fédérer des partenaires, de mutualiser des moyens et d’avoir une action de communication ciblée.

Le DECA affirme son engagement sur des territoires et pays d’actions prioritaires pour les différents secteurs artistiques

  • Il favorise le repérage des scènes artistiques en France, en Afrique ou dans la Caraïbe
  • Il assure un rôle d’expertise et de conseil artistique auprès du réseau culturel français et de nombreux partenaires dans le monde à partir de la veille artistique active menée par les équipes dans les différents secteurs
  • Il développe des programmes structurants destinés à se déployer dans divers pays (Théâtre Export, France Danse, Visas pour la création, Circles, Ateliers du monde, TransArte, Entr’écoles, Label Foires…)
  • Il contribue à élaborer, en lien avec les commissaires, la programmation artistique des saisons culturelles.
IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Lancement Ceci n’est pas...

Grands événements

Le plateau Danse Caraïbes

Conçu avec le CMAC de Guadeloupe dans le cadre de la manifestation « Fort de danses Caraïbe », ce plateau a présenté 14 créations de la région caribéenne, un labo hip-hop et des rencontres professionnelles pour faciliter le dialogue entre les acteurs de la danse dans la Caraïbe / 28 - 21 mars

La Biennale Danse, l’Afrique Danse

 Johannesburg s’est déroulée dans le cadre de la Saison de la France en Afrique du Sud. 44 compagnies africaines ont été accueillies. Enfin, de plus jeunes compagnies ont trouvé là une opportunité de confronter leur travail au regard d’une cinquantaine de professionnels internationaux / 28 septembre - 7 octobre

Ceci n’est pas... Art between France and Los Angeles

Initiée par les services culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis en collaboration avec l’Institut français avec le soutien de l’Alliance française de Los Angeles, du ministère français de la Culture et de la Communication et de nombreux partenaires locaux, cette manifestation a présenté plus de 30 collaborations entre centres d’art, universités, galeries, écoles d’art, institutions, lieux d’art contemporain et a rassemblé les œuvres de plus de 100 artistes / décembre 2012 - avril 2013

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Pavillon français de la 13ème exposition internationale d’architecture de Venise

29 août – 25 novembre 2012
L’Institut français et la direction générale des patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication ont confié à l’architecte-urbaniste Yves Lion le commissariat du Pavillon français de l’Exposition internationale d’architecture de Venise. Pour sa treizième édition, la Biennale d’architecture de Venise était placée sous la direction générale de l’architecte britannique David Chipperfield, avec pour thème « Common Ground ».
Yves Lion a décliné ce thème dans le Pavillon français et proposé une réflexion à partir des grands ensembles, de leur transformation et de leur rôle dans la constitution des villes. Il a développé son propos à partir de l’étude d’un territoire de l’Est parisien, véritable laboratoire de la métropole: « La dorsale Est ». L’école nationale supérieure d’architecture de la ville et des territoires de Marne-la-Vallée a été associée à sa démarche. Le pavillon a accueilli 440.000 visiteurs internationaux.

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Focus Arts visuels

grandes opérations

LES FOCUS

Invitations de professionnels étrangers à découvrir la scène artistique française à l’occasion de grands évènements / www.focus.institutfrancais.com

  • FOCUS CIRQUE / 30 mars - 2 avril
    Cette 1ère édition s’est tenue à Paris, Lille et Elbeuf en avril et a réuni près de 88 professionnels venant de 40 pays.
    17 spectacles ont été présentés dans 8 structures françaises partenaires.
  • FOCUS DANSE / 19 - 22 septembre
    3ème édition avec la Biennale de la Danse de Lyon et en partenariat avec l’ONDA. 9 compagnies ont présenté leur travail (pièces récentes ou créations).
    134 professionnels étrangers ont participé à cette édition.
  • FOCUS ARTS VISUELS
    Organisés par l’Institut français, avec le soutien de la Direction générale de la création artistique (service des arts plastiques) du ministère de la Culture et de la Communication.
    • À l’occasion de la Triennale d’Art Contemporain, Palais de Tokyo
      9 commissaires d’exposition étrangers invités, 14 lieux visités dans toute la France. Des rencontres ont été organisées avec 35 professionnels et/ou artistes français / 28.05 - 2.06
    • À l’occasion de la FIAC et de la Biennale d’Art Contemporain de Rennes
      8 commissaires d’exposition étrangers invités dans le cadre du FOCUS et 7 dans le cadre des YCI (Young Curator Invitationals), 12 lieux visités dans toute la France, rencontres organisées avec 25 professionnels et/ou artistes français. / 15 - 20.10
IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • France Danse en Corée
  • Place des Anges des studios Cirque de Marseille

SPECTACLE VIVANT

  • FRANCE DANSE
    Programme autour de la danse construit avec des partenaires dans le monde.
    • Nouvelle-Zélande avec le Auckland international festival / mars
    • Scandinavie (Finlande, Norvège et Suède) avec différents partenaires / nov
    • Italie dans 22 villes présentant 20 compagnies
  • France Danse en Corée mis en place avec 8 partenaires sur place. 10 compagnies se sont croisées dans 3 villes du 12 avril au 17 juin. Cette opération a notamment permis de réaliser 2 projets de coopération avec les créations sur place en Corée de Thomas Lebrun et Pierre Rigal

  • Place des Anges, des studios Cirque de Marseille au Perth International Festival, en février-mars 2012 et pour la clôture de la Saison de la France en Afrique du Sud à Durban le 17 novembre 2012

  • La création de l’opéra de Darius Milhaud Simon Bolivar en coproduction avec le Théâtre Teresa Carreno de Caracas réunissant une équipe artistique franco-vénézuélienne / 23 & 25 mars

  • Le festival de musique contemporaine Suona Francese (5ème édition) a accueilli dans 38 villes italiennes 150 concerts et plus de 400 artistes / 28 mars - 29 juin
IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Pelléas et Melissande (photo : Les Films Pelissande)
  • Théâtre inédit en Russie - master class et créations d’œuvres contemporaines françaises
    Porté par le service culturel de l’ambassade de France en Russie, ce programme a proposé des master class et mises en espace de Pascal Rambert, Philippe Chemin, Brigitte Jacques, Christian Benedetti, Marie-Louise Bischofberger, Daniel Jeanneteau, Guillaume Vincent ainsi que le développement de master class des métiers techniques du théâtre dans plusieurs villes de Russie.
  • Transmission de L’Immédiat de Camille Boitel à des artistes indonésiens. Résidence de création à Bandung et représentations à Jakarta / avril 2012

  • Festival GénériQ en Colombie (Bogota et Medellin), avec Orelsan, Amadou et Mariam, Chapelier fou, Pih Poh et Mina Tindle, et un groupe de professionnels français (programmateurs de différents festivals dont les Vieilles Charrues, Marsatac, les Eurockéennes) au Marché des musiques actuelles Circul’Art / 20 octobre – 8 novembre
    Volet retour en France avec la programmation de 7 groupes colombiens au festival GénériQ. Projet soutenu par l’Institut français et par la Région Franche-Comté dans le cadre de sa convention avec la région / 21 novembre – 2 décembre

  • Jazz à l’automne en Chine (1ère saison), avec les tournées de trois ensembles français à Pékin, Shanghai, Chongqing, Dalian et Nankin et la participation aux principaux festivals de Jazz (Nine-Gate festival à Pékin, JZ Festival à Shanghai et Nanjing Jazz Festival à Nankin), avec Meddy Gerville, Epsylon et Laurent Robin & the Sky Riders / 19 septembre – 21 octobre

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Saison française à la Casa da Musica (Porto)
    En 2012, la France était au centre de la programmation de la Casa da Musica à Porto avec près de 60 concerts et une place importante donnée à la création contemporaine. Parmi les personnalités invitées, Pascal Dusapin et Pierre Boulez en résidence, l’Ensemble intercontemporain et les sœurs Marielle et Katia Labeck.
  • Lancement du programme TransARTE en Italie
    Initié par l’Institut français, le programme TransARTE favorise la circulation et la promotion de propositions artistiques qui échappent à la logique des genres codifiés, des arts vivants aux arts visuels, du cinéma à la littérature... Conçu comme un label, ce programme innovant a été inauguré en Italie à l’automne 2012 dans quatre festivals parmi les plus emblématiques dans la création contemporaine. TransARTE se poursuivra tout au long de l’année 2013 en Amérique latine.
  • Equation Musique au Moshito 2012 (Johannesburg, Afrique du sud), en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie, et dans le cadre de la Saison de la France en Afrique du sud : dix professionnels de la filière musicale en Afrique étaient présents et deux artistes ont proposés des showcase (Maurice Kirya / Ouganda et Bouba Kirikou / Sénégal)

  • Théâtre Export
    Créations d’artistes français à l’étranger, avec les acteurs permanents d’un théâtre ou en partenariat avec une compagnie ou un festival international. En 2012, 11 créations ont vu le jour dont les versions italiennes et croates de La Clôture de l’Amour de Pascal Rambert, Théâtre du collectif Superamas à Ljubljana dans le cadre de Maribor, capitale culturelle 2011, Spring Rolle de Jonathan Capdevielle au Far Festival des Arts Vivants de Nyon en Suisse, Four Prepared Dreams de Joris Lacoste au Festival Crossing the Lines à New York, une création franco-brésilienne de Vincent Macaigne d’après Les Trois Sœurs de Tchekhov.

  • 20 regards sur Debussy
    À l’occasion du 150ème anniversaire de la naissance de Debussy, l’Institut français a rendu hommage à l’artiste et proposé en 2012 une vaste opération internationale « Debussy / Vingt regards  ». Vingt artistes signent des projets spécifiques conçus avec l’Institut français à travers le monde, en collaboration avec le réseau culturel et les partenaires locaux.
IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Agnès Varda
  • Emoi du Design

ARTS VISUELS

  • Les plages d’Agnès Varda en Chine 1957-2012, cinéma - photo - vidéo installations
    En 1957, Agnès Varda est officiellement invitée par le gouvernement chinois pour réaliser un reportage photographique. 55 ans plus tard, cette figure majeure de la Nouvelle Vague française présente une rétrospective inédite de son œuvre. Photographe, cinéaste mais aussi plasticienne, Agnès Varda propose un tour d’horizon complet de son travail à Pékin, Wuhan et Shanghai.
    Musée de l’Académie Centrale des Beaux Arts/ CAFA,  Pékin / 10 mars - 18 avril
    Musée des Beaux arts du HuBei, Wuhan / 30 mars - 6 mai
    Rétrospective Agnès Varda  au "Shanghai 7ème Art"/ 17- 19 avril
  • L’Emoi du design au Matadero de Madrid / novembre 2011 à mai 2012
    L’Emoi du design a permis, à l’initiative d’un groupe de designers, d’architectes et de graphistes madrilènes et du Service culturel de l’ambassade avec le soutien actif de l’Institut français, de présenter un large panorama de la création contemporaine française en matière de design industriel, de design d’objet, de mobilier et de graphisme. De nombreux partenaires français (APCI, éditeurs, industriels, imprimeurs) ont apporté leur concours, leurs collections, leurs productions ou leurs savoir-faire. Cette manifestation, qui a rencontré un grand succès, a été accompagnée de colloques et d’ateliers. Certains modules (20 Icônes du design français, Tableaux-tables, Graphisme français) ont circulé ensuite dans d’autres villes d’Espagne (Valence, Séville).
  • Exposition multimédia "Musiques Noires dans le Monde" à Ouagadougou (Burkina Faso) et à Johannesburg (Afrique du sud), dans le cadre de la Saison de la France en Afrique du sud.

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

CIRCULATION DE GRANDES EXPOSITIONS

  • La circulation du Pavillon français de Venise 2011 avec l’œuvre Chance de Christian Boltanski présentée à Rotterdam (22 janvier - 26 février) puis à Rio de Janeiro (18 mai - 8 juillet)
  • La rétrospective de Jean-Michel Othoniel au Hara Museum de Tokyo et au Musée de Macao
  • L’exposition des Rencontres de la Photographie de Bamako au Palais des Beaux-arts de Bruxelles /15 juin - 26 août

PROGRAMME INSERTION PROFESSIONNELLE DES COMMISSAIRES D’EXPOSITION FRANÇAIS > 2012 : ANNÉE 1

En 2012, cinq partenariats originaux ont été montés et organisés, en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication (DGCA) et cinq partenaires internationalement reconnus. Ce programme est construit avec un double objectif : favoriser la diffusion du travail et des recherches de commissaires français et encourager leur insertion et leur visibilité, dans des réseaux professionnels internationaux.
Chaque programme a été construit « sur mesure » avec les structures partenaires identifiées, en accord avec les objectifs définis. Les commissaires d’exposition participants ont été sélectionnés par les partenaires, sur proposition de différentes candidatures sélectionnées par un comité mis en place par l’Institut et piloté en 2012 par Anaël Pigeat, rédactrice en chef d’Art Press.
Les 5 partenaires en 2012 ont été :
- Banff Centre (Canada), commissaire participant : Vincent Normand
- Independent Curators International (ICI) (États-Unis), commissaire participant : Muriel Enjalran
- SongEun Art Foundation (Corée du Sud), commissaire participant : Gaël Charbau
- De Appel (Pays-Bas), commissaire participant : Karima Boudou
- Schloss Solitude (Allemagne), commissaire participant : Marlène Perronet

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

AFRIQUE ET CARAÏBES EN CRÉATIONS

VISAS POUR LA CREATION

Dispositif permettant à un artiste de bénéficier d’une bourse de résidence

  • 5 lauréats en musique : Naby (Sénégal), Alif Naaba (Burkina Faso), Makadem (Kenya), Idylle Mamba (Centrafrique) et Wooly Saint Louis (Haïti) qui ont notamment été accompagnés à l’occasion de leur résidence pour des showcase au festival Villes des Musiques du Monde et au Pavillon des Suds à Cannes (promotion via émissions télé Canal+ d’Afrique, France 24, TV5Monde et radios Couleurs Tropicales / RFI, Néo Géo/Radio Nova, etc)
  • 5 lauréats en théâtre : Marc Valles et  Wilda Philppe pour la Caraïbe et Souleymane Bah, Faustin Keoua, Major Assé pour l’Afrique
  • 3 lauréats en danse : Gnagna Gueye (Sénégal), Boris Ganga Bouetououssa (République Démocratique du Congo), Michèle Adèle Nkomp Djongui (Cameroun) ainsi qu’un soutien VISA POUR LA FORMATION permettant à Amael Mavoungou de suivre la formation au CDC d’Angers
  • 3 lauréats en arts visuels : Mario Macilau (Mozambique), Mackenson Saint-Felix (Haïti), Nicolas Fellice (Martinique)

ATELIERS DU MONDE

Ce dispositif accompagne des ateliers de formation à dimension panafricaine

  • 3 projets Musique : Voix des Grands lacs (Rwanda), Accordéon & musiques populaires en Afrique de l’est (Kenya), Rencontres musicales de Cotonou (Bénin)
  • 3 projets Danse: AEX- Corps par la compagnie 1er Temps, Sénégal, Écrire ses mondes par les Studio Kabako (RDC), Contemporary dance development in Egypt  par Maat (Egypte), atelier de renforcement chorégraphique au Tchad par l’association Ndam Sena
  • 3 projets Théâtre : Stand Up Night Show, Yaounde/Douala Cameroun, L’univers des pots, Conakry, Guinée, Chantier international de Semences Théâtrales, Lomé Togo
  • 3 projets Arts visuels : Les Ateliers Sahm (Congo Brazzaville), Atelier 2 D et manifestation (Yaounde, Cameroun), master class au Bénin

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Dispositif CARAIBES

  • 1 projet Musique : Atelier Voix en Haïti
  • 1 projet pluridisciplinaire : Espacios Practicos, La Havane - Bogota, Toronto
  • 1 projet  Théâtre : Gran Bwabwa, Guadaloupe, Cuba, Haïti

Appui à la création

  • 4 projets Danse
    Tana-Dakar, Jean Tamba/ Arirry Andrianomearisoa (Sénégal / Madagascar)
    Greenhouse man, – Panaibra Gabriel (Mozambique)
    Le voyage de Bou Saadia, d’Ahmed Kemis (Tunisie / Algérie)
    Wake up, Florent Mahoukou et Gregory Maqoma
  • 3 projets Musique
    Mumatha, remember me (Rwanda),
    Afropean Women / Acoustic Africa (Dobet Gnahore, Kareyce Fotso & Manou Gallo)
    Electric Togoland
  • 10 projets Théâtre
    Guy Régis Junior et Wilda Philppe en Haiti
    Dieudonné Niangouna, Brett Bailey, Bill Kouélany, Aristide Tarnagda, Collectif Lumière d’Août, Ados Ndombasi, Christian Mualu Muela, Faustin Keoua
  • 2 projets Arts visuels
    Meschac Gaba (Bénin), Mario Benjamin (Haïti)
IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Soutien aux opérateurs

  • 15 festivals de musique
    - en Afrique : Urban Afreeka & Manifeste (Guinée), Hip Hop Kankpé (Bénin), Assalamalekoum Hip Hop festival (Mauritanie), HIFA (Zimbabwe), Festa2H & Yakaar (Sénégal), Kriol Jazz festival (Cap Vert), N’sangu Nji Nji (Congo), Africarythmes (Togo), Waga Hip Hop (Burkina faso)
    - dans la Caraïbe : Jazz in the South (Sainte Lucie), Santo Domingo Jazz festival (Saint Domingue), An Villaj Nou (Haïti)
  • 12 festivals de danse
    Abok I N’Goma (Cameroun), Tunis, capitale de la danse (Tunisie), On marche (Maroc), Dense Bamako Danse (Mali), Dialogues de Corps (Burkina Faso), Transmissions (Ouganda), Solo Duo (Sénégal), I Trotra (Madagascar), Ndam Ndam Leï (Tchad), Rue Danse (Congo), Danses Métisses en Guyanne, festival des cultures urbaines en Guadeloupe
  • Arts Visuels
    Adis Photo festival en Ethiopie, Cente Doual’art au Cameroun, Collectif Ezza possible en RDC.
  • Tournées Afrique
    Maryse Ngalula (RD Congo) & Elie Kamano (Guinée) - lauréats Visas pour la création 2011, (14 pays, 18 concerts)
    Vieux Farka Touré (Mali) (17 pays, 20 concerts)
    La Dernière interview, Dieudonné Niangouna, 12 pays
    Tiken Jah Fakoly (Côte d’Ivoire) en Amerique latine (3 pays, 6 concerts)
    Bouchra Ouizguen, Kettly Noel et Nelisiwe Xaba aux États-Unis septembre, octobre

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Rachid Ouramda(photo : Patrick Imbert)
  • Nacera Belaza (photo : Agathe Poupeney)

TOURNEES

  • Nacéra Belaza Le Trait - Solos et Le Temps scellé au Japon et en Corée du Sud : 27-28 septembre à la Triennale de Tokyo (Japon) et le 7 octobre : Festival Sidanse à Séoul (Corée du Sud)

  • Rachid Ouramdane / Compagnie L’A - Loin... (Far...) en Corée du Sud  - 23-24 octobre : Daehangno Arts Theater dans le cadre du SPAF/Seoul Performing Arts Festival à Séoul et Exposition universelle à Taïwan et au Japon - 19-21 octobre : Festival des Arts Kuandu à Taipei (Taïwan) 26-27 octobre : Théâtre et au TRAM/Setagaya Public Theatre à Tokyo (Japon)

  • Compagnie Cirque Ici avec  Secret temps 2 et l’exposition Monstration, présentée à Sao Paulo et dans le cadre du festival Polo Circo de la Ville de Buenos Aires en avril et mai 2012

  • Théâtre de Romette Kraffff, tournée en Afrique (Réunion, Madagascar, Mozambique, Djibouti, Éthiopie, Sénégal, Mali, Burkinafaso, Congo) du 21 novembre au 22 décembre

  • Rodolphe Dana, Loin d’eux, tournée en Afrique dans 8 pays du 24 mai -21 juin

  • La tournée de 3 mois d’Ariane Mnouchkine en Amérique latine qui s’est achevée par un mois au Chili en janvier dans le cadre du festival Santiago a mil

 

IFmapp_ArtsVisuels

Développement
et partenariats

  • photo : Vinciane Verguethen
  • Lancement du Festival de la Croatie en Francephoto : Vinciane Verguethen

Saisons

« CROATIE, LA VOICI », FESTIVAL DE LA CROATIE EN FRANCE

Commissaire générale pour la France : Isabelle Delage  / Commissaire générale pour la Croatie : Seadeta Midzic

Le Festival « Croatie, la voici » s’est tenu à Paris et dans plusieurs villes de France de septembre à décembre 2012. Plus de 60 manifestations ont attiré plusieurs centaines de milliers de personnes dans les domaines de la culture, de l’éducation et du sport, mais également autour de nouvelles disciplines telles que la bande dessinée et la gastronomie et ont bénéficié d’une couverture presse exceptionnelle. On retiendra notamment, parmi les principaux succès, la présentation de l’Apoxyomène au Musée du Louvre ou l’exposition d’art médiéval au Musée de Cluny, inaugurée par le Président François Hollande et son homologue croate, Ivo Josipovic. www.croatielavoici.com

 

Développement
et partenariats
  • Estonie tonique, Arvo Pärt et Thierry Escaich au CENTQUATRE © Vinciane Verguethen

SAISONS France-AFRIQUE DU SUD 2012-2013

Commissaire général pour la France : Laurent Clavel / Commissaire général pour l’Afrique du Sud : Bongani Tembe

Le premier volet de la Saison croisée France-Afrique du Sud s’est déroulé de juillet à décembre 2012 en Afrique du Sud. Portées par une très bonne couverture médiatique, plus de 150 000 personnes ont assisté à plus de 150 événements à travers tout le pays, notamment dans les domaines des arts de la scène, du cinéma, du sport, de l’éducation, des sciences et de la recherche, sans oublier le succès notable de l’exposition patrimoniale « Les Maîtres du XXème siècle » à Johannesburg. Le Comité des mécènes, présidé par Luc Oursel, Président du Directoire d’AREVA, était constitué des entreprises suivantes : AREVA, Air France, Bouygues Travaux Publics, EDF, GDF-SUEZ, Mazars, Fondation Orange et Total. Le volet sud-africain en France débutera en mai 2013 et se prolongera jusqu’à la fin de l’année. www.france-southafrica.com

Tandem Paris-BERLIN

Les capitales allemande et française ont célébré, au deuxième semestre 2012, 25 ans d’amitié par une programmation croisée en arts de la scène, arts visuels, et résidences croisées (danseurs français chez Sacha Waltz, concours d’affiches des étudiants d’écoles des beaux arts, venue du Berliner Ensemble et du collectif de performeurs She She Pop, les grands formats de Stéphane Couturier à Berlin ou l’exposition d’architecture 100% Paris).

 

Développement
et partenariats

Préparation de LA Saison SUD-AFRICAINE en France, DE L’ANNÉE France-VIETNAM ET DU TANDEM DAKAR-PARIS

Outre le volet retour de la Saison France-Afrique du Sud prévu à Paris et dans toute la France de mai à décembre 2013 (www.france-southafrica.com), le Pôle des Saisons prépare la 3ème édition du Tandem organisé en coopération avec la Ville de Paris : après Buenos Aires et Berlin, c’est avec la ville de Dakar que s’établira en 2013 un dialogue culturel, qui mettra particulièrement en avant les créateurs issus des nouvelles générations dakaroise et parisienne. www.tandem-dakarparis.com
2013 sera également l’occasion du lancement de l’Année France-Vietnam, organisée à l’occasion du 40ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays. Elle  débutera par une Saison française au Vietnam d’avril à décembre 2013, et se poursuivra avec une Saison vietnamienne en France de février à septembre 2014. Le Commissariat général a été confié à Benoît Paumier pour la France et à Nguyen Ngoc Binh pour le Vietnam. www.anneefrancevietnam.com

Développement
et partenariats

Collectivités territoriales

  • Rencontre au Sénat avec les représentants des collectivités partenaires de l’Institut français / 19 janvier 2012
  • Rendez-vous inédit entre les collectivités territoriales partenaires et le Réseau culturel extérieur lors des Ateliers de l’Institut français en juillet 2012, à travers les « Rencontres express »
  • Mise en place de trois nouvelles conventions : Région Limousin,  Région Nord Pas de Calais, Ville de Strasbourg + Région Alsace
  • 27 conventions actives en 2012 avec les grandes villes et régions françaises pour l’Institut français
  • Plus de 350 projets ont été engagés au cours de l’exercice 2012 dans le cadre de ce dispositif
Développement
et partenariats

EUROPE

En 2012, le Pôle Europe a remporté pour l’Institut français son premier appel d’offres publié par la Commission européenne pour la mise en œuvre d’une étude sur la place et le rôle de la culture dans les relations extérieures de l’Union européenne.
Pour mener à bien ce projet, un consortium a été consitué réunissant l’Institut français, le Goethe-Institut, le British Council, l’Institut culturel danois, de grandes fondations européennes (IFA, European Cultural Foundation). L’EUNIC (European Union National Institutes of Culture)  est également membre associé de ce consortium.
Pour la première fois, les Instituts français et des Alliances françaises des pays concernés qui aideront les experts pour les phases de cartographie et de consultation verront leurs prestations rémunérées grâce à la subvention obtenue par le consortium.

Une des priorités du pôle a été le renforcement de la participation de l’Institut français et du réseau culturel français à l’étranger au dialogue culturel européen. L’Institut français s’est fortement impliqué, en tant que membre du comité de pilotage, dans la campagne européenne More Europe en faveur de la prise en compte de la culture dans les relations extérieures de l’UE. Entre autres actions, l’Institut français a organisé le débat français de cette campagne, avec le concours du ministère des Affaires étrangères, le 23 mai 2012. Intitulé « Culture et Identité européenne », cette journée de tables rondes a réuni des intervenants tels que Julia Kristeva, Michel Le Bris ou Radu Mihaileanu.
L’Institut français est également, depuis le 1er juillet 2012, membre à part entière du réseau EUNIC ainsi que du réseau Culture-Action Europe.
www.moreeurope.org

 

Développement
et partenariats

L’Institut français a poursuivi son rapprochement avec les grands instituts culturels nationaux européens. Le 12 avril 2012, Xavier Darcos, accompagné des directeurs de département de l’Institut français, a signé à Londres une convention de partenariat avec le British Council en présence de Martin Davidson, Directeur exécutif.
Au cours du Festival d’Avignon, l’Institut français a organisé un débat public le 13 juillet 2012, intitulé « Pour une action internationale croisée des centres culturels européens ». Y participaient des représentants du Goethe-Institut, du British Council, de Pro Helvetia et de l’Instituto Cervantès.
Enfin, dans le cadre de la convention de partenariat que l’Institut français a signé avec le Goethe-Institut, de nombreuses actions de rapprochement ont été mises en place au cours de l’année, et notamment une rencontre annuelle entre les équipes dirigeantes du Goethe-Institut et de l’Institut français avec la visite du secrétaire général Johannes Ebert à Paris.


Le Fonds franco-allemand en pays tiers

Le Pôle Europe est également responsable pour la partie française du Fonds franco-allemand en pays tiers. Créé en 2003 à l’occasion de la célébration du 40ème anniversaire du Traité de l’Élysée, ce programme illustre la volonté de la France et de l’Allemagne de renforcer leur coopération culturelle, mais aussi et surtout de rendre visible leur engagement en faveur de l’intégration européenne. Il s’agit, en effet, de mettre en valeur la coopération entre les deux pays à l’aide de projets de partenariats concrets sous la forme d’événements culturels en arts visuels, arts de la scène, cinéma, audiovisuel, sport, débats d’idées ou littérature. Doté en 2012 d’un budget de 460 000 €, financé paritairement par l’Allemagne et la France, ce Fonds a soutenu cette année 67 projets dans 64 Etats, répartis équitablement dans le monde.
www.institutfrancais.com/fr/fonds-franco-allemand

 

Développement
et partenariats

résidences

Les commissions d’attribution de résidences et d’allocations de séjour pour les programmes de mobilité ont sélectionné les lauréats  des programmes suivants :

De la France vers  l’étranger

  • Programme Louis Lumière (Cinéma) : 9 lauréats sur 48 candidatures

  • Ateliers New Yorkais et Triangle (Arts plastiques) : 4 lauréats sur 44 candidatures

  • Programme Hors les Murs : 22 lauréats sur 420 candidatures
  • Villa Kujoyama : 12 projets pour 14 lauréats sur 160 candidatures

De l’étranger vers la France

  • Cité Internationale des Arts : 50 créateurs en résidence en 2012 

  • Résidences internationales Ville de Paris / Institut français aux Récollets : 20 lauréats sur 656 candidatures

Les résidences croisées

Les commissions consultatives ont sélectionné 6 projets de résidences croisées à l’initiative du réseau :

  • République Tchèque (Prague) - « Praha-Paris » : 1 lauréat tchèque et 2 lauréats français
  • Inde (Baroda) - « Architecture rendez-vous - « France-Inde» : 1 lauréat français
  • Allemagne (Berlin et Postdam) - « Etape Danse » : 1 lauréat français
  • Croatie (Split) - « France / Croatie » : 1 lauréat croate et 1 lauréat français
  • Etats-Unis (FLARE / Los Angeles) : 1 lauréat américain et 1 lauréat français
  • Emirats Arabes Unis (Dubaï) : 2 designers français

 

Développement
et partenariats
  • Cité Internationale des Arts © Antoine Poupel

De la France vers l’étranger

  • Villa Kujoyama (Kyoto / Japon)
    Disciplines : arts visuels, architecture, design, mode,  arts décoratifs, arts de la scène, chercheurs, commissaires d’exposition, cinéma, littérature
    Programme destiné à des créateurs et de chercheurs confirmés, pour la réalisation d’un projet spécifique s’inscrivant à Kyoto. 209 candidats / 12 lauréats
  • Triangle / ISCP Ateliers new-yorkais (New-York / USA)
    Discipline : arts visuels
    Une résidence (atelier et allocation de séjour) est accordée par l’Institut français à des plasticiens qui ont un projet new-yorkais. Il est destiné principalement à conforter l’inscription du travail des candidats dans le champ professionnel à New-York ou permettre son évolution au regard d’objectifs fixés par les candidats eux même. 55 candidats / 3 lauréats

De l’étranger vers la France

  • CITE INTERNATIONALE DES ARTS (toutes disciplines)
    Programme destiné à des créateurs étrangers désireux de séjourner en France dans le cadre d’un projet spécifique. Les candidatures sont instruites par les acteurs du Réseau culturel extérieur.
 70 candidats / 26 lauréats
  • CENTRE INTERNATIONAL DES RECOLLETS Institut français / Ville de Paris
    Disciplines : arts visuels, arts de la scène, littérature

    Programme Ville de Paris/Institut français destiné à des créateurs et des écrivains qui ont un projet artistique spécifique à mener à Paris en liaison avec une institution parisienne partenaire, une compagnie, un artiste, préalablement identifiés. 366 candidats / 20 lauréats

Langue française

  • CultureLab
  • Allons en France

promotion & diffusion

DES PROGRAMMES DE MOBILITÉ POUR LES JEUNES

  • Allons en France / 6-16 juillet
    114 jeunes en provenance de 86 pays, ont participé à cette édition sur le thème « Les droits de l’Homme au XXIe siècle : de nouveaux défis ? ». Âgés de 18 à 25 ans, ils ont été sélectionnés pour leur engagement dans la vie publique. Le programme a été mis en œuvre par la Maison des Cultures du Monde et conçu en partenariat avec François Zimeray, Ambassadeur pour les droits de l’Homme et parrain de cette édition. Dix jours, entre Paris et Strasbourg, de visites, ateliers, échanges et rencontres avec des intervenants engagés, des associations actives et des institutions emblématiques. Tous les participants ont été conviés à la tribune présidentielle le 14 juillet. Cette édition a donné lieu à la réalisation d’une charte  pour la défense des droits de l’Homme par l’ensemble des participants.

  • CultureLab / juillet-septembre
    191 jeunes, âgés de 18 à 30 ans et venus de 46 pays (tout particulièrement de Russie, Turquie, Israël, Monténégro et Chine), ont participé aux différentes sessions CultureLab, centrées sur le cinéma, le théâtre, la musique, les arts visuels et numériques et le débat d’idées. Les stages CultureLab offrent aux participants la possibilité d’échanger avec des professionnels, de se constituer des réseaux et de vivre des expériences pratiques dans les domaines qui les concernent.
Langue française
  • Jeunes reporters francophones aux Jeux olympiques de Londres / 27 juillet-12 août
    5 Brésiliens et 5 Russes avaient été sélectionnés pour participer à « Londres 2012 – L’impact des JO », programme de formation en faveur du plurilinguisme et de l’utilisation du français, la deuxième langue officielle des JO : 8 filles, 2 garçons, tous étudiants ou jeunes professionnels, âgés de 22 à 24 ans et passionnés de journalisme, de français et d’anglais. Ce projet a été mis en œuvre par le Centre de Formation et de Perfectionnement des Journalistes (CFPJ), pour une dimension à la fois professionnelle et linguistique.

  • SafirLab / 24 septembre-4 octobre
    Ce programme, co-piloté par l’Institut français et Canal France International, vise à accompagner de futurs acteurs du développement de la rive Sud de la Méditerranée dans la mise en œuvre de projets inscrits dans le champ des médias ou de la société civile. Sa première édition a accueilli à Paris 46 jeunes Égyptiens, Jordaniens, Libyens, Marocains et Tunisiens. Les participants ont pu prendre part à des conférences et des tables rondes, mais aussi rencontrer des professionnels. Ils ont suivi des ateliers de méthodologie de projets et pu étoffer leurs réseaux. À leur retour dans leur pays, un certain nombre d’entre eux ont manifesté le souhait de suivre des cours dans les Instituts français locaux pour s’initier à la langue française ou en perfectionner leur maîtrise.
Langue française

événements

  • Expolangues / Paris, 1er - 4 février
    Pour la 30ème édition du salon Expolangues dédiée à la langue française, l’Institut français et ses partenaires (ministère des Affaires étrangères et européennes, Agence pour l’enseignement du français à l’étranger, Délégation générale à la langue française et aux langues de France, Organisation internationale de la Francophonie et TV5Monde) avaient une place de choix : celle du Pavillon d’honneur. L’Institut français a mis en place une riche programmation consacrée à la langue française. Entretiens, tables rondes et animations ont donné la parole à des écrivains, réalisateurs, linguistes, enseignants, étudiants, anthropologues, entrepreneurs, décideurs politiques, journalistes, blogueurs… Cette programmation a fait l’objet d’une retransmission intégrale en webdiffusion sur TV5MONDE.

  • Semaine de la langue française et de la francophonie / 17-25 mars
    L’Institut français a accompagné une Semaine de la langue française et de la francophonie placée en 2012 sous le signe de l’intime et de l’expression personnelle : réalisation de l’exposition « Un moi, des mots », diffusion auprès du réseau culturel de 400 kits d’outils pédagogiques et promotionnels et réalisation d’un bilan numérique des actions des postes.
Langue française
  • Le Congrès mondial des professeurs de français à Durban / 23-27 juillet 2012
    L’Institut français a contribué au 13e Congrès mondial des professeurs de français à travers une conférence (« Pour diffuser le français, faire le pari du numérique »), une table ronde invitant trois écrivains africains (« Trois écrivains, trois itinéraires, trois regards »), la présentation d’une nouvelle ressource numérique proposée par l’Institut français – le Panorama des littératures francophones d’Afrique, ainsi qu’un atelier sur les littératures africaines. Le Congrès a accueilli 800 enseignants.
Langue française

numérique

LE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT DE VECTEURS DE DIFFUSION NUMÉRIQUE

  • La signature de la Charte export du jeu vidéo
    En signant, le 2 mars 2012, la « Charte export du jeu vidéo » visant à appuyer le développement international du jeu vidéo français, l’Institut français entend participer à la promotion auprès du réseau culturel d’un centre d’intérêt majeur pour les jeunes publics, domaine d’excellence susceptible de renouveler l’image de la langue et de la culture française.
  • Le Forum de la langue française à Québec / 2-6 juillet
    Pour le Forum mondial de la langue française lancé à l’initiative de l’Organisation internationale de la Francophonie, l’Institut français a proposé une initiative originale sur son stand : un « papier peint intelligent » le Fabwall, en partenariat avec Nodesign et Le Cube. Il s’agissait de faire contribuer les participants du forum et d’ailleurs sur un mur numérique pour partager leurs rêves et leurs désirs d’avenir en français. L’Institut français a également organisé une journée de débats autour des « paysages numériques des cultures de la francophonie » et soutenu un concert du slameur Grand Corps Malade sur les plaines d’Abraham. Le Forum a accueilli 1 300 participants.

 

Langue française
  • Le Panorama des littératures francophones d’Afrique
    Ressource numérique accessible gratuitement en téléchargement sur le site de l’Institut français, le Panorama des littératures francophones d’Afrique de Bernard Magnier parcourt la littérature écrite en français sur le continent africain depuis les années 1930, du Maghreb à l’Afrique du Sud et du Sénégal à Djibouti, de Léopold Sédar Senghor aux contemporains – Ahmadou Kourouma, Yasmina Khadra, Emmanuel Dongala et bien d’autres.
    Le Panorama a été présenté à Durban, en juillet 2012, lors du Congrès mondial des professeurs de français. Une soirée de lancement a été organisée à Paris le 6 décembre 2012 à l’Alliance française de Paris Île-de-France en présence de l’auteur, Bernard Magnier, et de Marguerite Abouet et Sami Tchak, avec une animation de la compagnie des Souffleurs et un stand librairie mis en place par la Librairie Tschann. www.institutfrancais.com/panorama
  • Destination francophonie
    L’Institut français apporte son soutien à la nouvelle émission de TV5Monde, « Destination francophonie », émission hebdomadaire consacrée à l’actualité du français dans le monde lancée en octobre 2012. L’Institut français se fait le relais des actions menées par le réseau auprès de la rédaction de l’émission.
    www.institutfrancais.com/fr/destination-francophonie
  • Mondoblog
    L’Institut français soutient un projet de formation au journalisme citoyen lancé par RFI : Mondoblog. L’accompagnement à distance des 150 blogueurs sélectionnés par concours à l’été 2012 est suivi par une formation à Dakar pour les 30 blogueurs les plus actifs et les plus talentueux (avril 2013). www.institutfrancais.com/mondoblog-accompagner-de-jeunes-blogueurs-francophones

 

Langue française

COOPÉRATION ET EXPERTISE NUMÉRIQUE

  • Le développement des réseaux professionnels 
    Dans le cadre d’une politique de développement des réseaux professionnels d’enseignants de français et de la mise en place, à l’horizon 2013, d’un portail commun, Vizamonde, l’Institut français a encouragé la création de Vizavi Portugal (janvier), Vizfle Finlande (mars) et Vizafle Iran (juillet).
  • L’appui aux technologies de l’information et de la communication
    • Le développement du numérique en Afrique
      L’Institut français s’est associé à Wikimédia France et à l’Agence universitaire de la francophonie pour lancer le projet « Afripédia ». Celui-ci vise à développer l’accès sur le continent à l’encyclopédie collaborative Wikipédia et à encourager les contributions africaines. La convention a été signée le 15 juin 2012. Une première session de formation a réuni à Abidjan du 6 au 9 novembre 2012, 15 formateurs et responsables de Campus numériques francophones issus de 10 pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte-d’Ivoire, Mali, Sénégal, Togo), d’Afrique centrale (Burundi) et de la bande sahélienne.
    • L’attribution du Fonds TICE 2012
      Pour favoriser l’intégration des technologies de l’information et de la communication au sein des dispositifs d’enseignement et d’apprentissage, l’Institut français a attribué, à travers son Fonds TICE 2012, une aide financière à  47 projets présentés par 44 pays :
      - 21 projets de produits multimédia ;
      - 22 projets formation ;
      - 3 projets centres de ressources.
Langue française

LE SOUTIEN A L’ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS ET EN FRANÇAIS

  • La création du Fonds Enseignement bilingue 2012
    Sur le modèle du Fonds TICE, a été lancé, en 2012, un Fonds Enseignement bilingue, destiné à appuyer les actions de soutien et de promotion de l’enseignement bilingue. 24 projets ont été soutenus par l’Institut français pour cette première édition.
  • Séminaires consacrés à l’enseignement bilingue à Belgrade, Paris et Sèvres
    Après un séminaire régional à Belgrade destiné aux enseignants de français et de discipline non linguistique de la zone d’Europe centrale et orientale (29 et 30 mars), l’Institut français a réuni pour la première fois à Paris les agents du réseau en charge de l’enseignement bilingue les 5 et 6 avril 2012. Le séminaire bilingue organisé au CIEP du 10 au 12 mai 2012 a été consacré spécifiquement à la conception de ressources numériques pour l’enseignement bilingue. Les 29 et 30 novembre se sont tenues les « Premières rencontres internationales de l’enseignement bilingue francophone », à Paris, au Sénat, autour du Label FrancEducation, avec le soutien de l’Institut français.
  • Séminaires sur la situation du français
    Séminaire consacré aux politiques linguistiques en France et en Chine (Pékin, 3 et 4 septembre) et Université francophone d’Asie (UNIFA) du 14 au 16 septembre sur le thème de la « Ville réelle, ville rêvée », venus tous deux enrichir la programmation de l’année linguistique croisée France/Chine ;
    Rencontre à Sao Paulo des départements universitaires de français d’Amérique du Sud du 26 au 28 septembre 2012 ;
    1ères assises du français en Asie (Jakarta, 19-20 novembre)
    Ces séminaires ont été soutenus par l’Institut français à Paris.
  • Le soutien aux conférences de l’Université numérique
    L’Institut français a soutenu les trois conférences du cycle « Pédagogie universitaire numérique », initié par la Mission numérique pour l’enseignement supérieur, l’Université numérique Paris-Île-de-France et le service TICE de l’université Paris-III. La conférence-débat de la sociologue américaine Eszter Hargittai, le 16 octobre, a été interprétée en français grâce au soutien de l’Institut français à Paris et diffusée en direct sur le Campus numérique francophone de l’université Cheikh Anta Diop à Dakar. Les conférences sont retransmises sur http://epresence.univ-paris3.fr

 

Langue française

FORMATION ET APPUI AU RESEAU

  • L’amélioration de l’expertise qualités des centres de cours
    15 visites d’établissements ont été réalisées en 2012 au titre de la démarche qualité : 9 Instituts français (Koweit, Israël, Serbie, Finlande, Mexique, Danemark, Royaume-Uni, Géorgie, Lettonie) et 6 Alliances françaises (Bangkok, Sydney, Mexico, Nairobi, Lviv et Halifax). En 2010, 8 établissements avaient été visités, 3 en 2011. Outre des recommandations d’amélioration propres à chaque centre, ces missions permettent d’identifier les besoins généraux en outils et en formation : elles alimentent un projet de système de management de la qualité, à déployer à l’ensemble du réseau à partir du deuxième semestre 2013.
  • L’harmonisation des logiciels de gestion des cours
    L’Institut français travaille à une meilleure adaptation des logiciels de gestion majoritairement utilisés dans le réseau culturel français aux besoins des centres de langue. L’objectif est d’améliorer la qualité de service aux clients et de faciliter les opérations de gestion et la prise de décisions stratégiques. Une équipe-projet a été constituée : elle rassemble des responsables de cours volontaires issus d’Allemagne, du Chili, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni. Un audit sur les fonctionnalités touchant à la gestion commerciale, au pilotage des performances, au suivi de la relation client, à la communication et au mailing, à l’administration et la comptabilité, l’organisation et la planification, et enfin la coordination pédagogique, a été réalisé au mois de juillet donnant lieu à la rédaction des besoins en nouvelles fonctionnalités par les utilisateurs eux-mêmes. Les premières mises à jour des logiciels auront lieu avant l’été 2013.
Langue française
  • Des ressources multimédia pour la classe
    • Dix courts-métrages rassemblés dans La Vie en courts
      L’Institut français propose aux enseignants et apprenants de français dix courts-métrages de 3 à 12 minutes (films d’animation, films documentaires, récit de voyage, dessin crayonné, etc.) qui évoquent la vie de tous les jours. Accompagnés chacun d’une présentation cinématographique et de deux fiches pédagogiques, ils sont sous-titrés en six langues, dont le français, pour faciliter l’utilisation en classe.
    • My French Film Festival entre dans la classe
      Pour soutenir les enseignants de français langue étrangère qui souhaitent participer avec leurs élèves au festival My French Film Festival (17 janvier - 17 février 2013), l’Institut français a mis en ligne au mois de décembre, 7 fiches d’activités pédagogiques. Ces fiches seront complétées, à l’issue du festival, par trois autres fiches concernant des films primés à l’issue du festival.

Livre
et promotion des savoirs

Durant l’année 2012, le département Livre & Promotion des savoirs a poursuivi ses actions de soutien à la traduction et à la promotion des auteurs de langue française et ses programmes en faveur du Sud tout en étoffant ses nouvelles missions de diffusion du débat d’idées et des sciences humaines et sociales, ainsi que ses innovations numériques (création d’IFVerso et lancement dans le Réseau des premières plateformes Culturethèque). Par ailleurs, le département Livre & Promotion des savoirs a mis en oeuvre l’année « France-Russie 2012 : langues et littératures » à travers plus de 70 événements en France et en Russie.

événements majeurs

SALON DU LIVRE DE PARIS / 16 – 19 mars

Partenaire officiel du Salon du Livre de Paris, l’Institut français a mis en œuvre l’invitation du Japon et de la ville de Moscou, respectivement comme pays et ville invités d’honneur.
Sur son stand, la Librairie du Sud a accueilli, comme chaque année, 60 auteurs francophones du Sud (débats et signatures…), avec un hommage particulier à l’écrivain martiniquais Patrick Chamoiseau, inaugurant une tournée internationale qui devait le mener en Afrique du Sud, en Allemagne ou au Japon.
Plus de 120 débats ont pu être organisés par l’Institut français durant ces journées.

 

IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs

Rencontres Ahmadou Kourouma, Abidjan / 23 au 25 mai

En partenariat avec l’Institut français de Côte d’Ivoire, l’Agence Universitaire de la francophonie (AUF) et le ministère ivoirien de la Culture et de la Francophonie, des échanges intellectuels sur l’écrivain ivoirien Ahmadou Kourouma ont réuni un public de plus de 200 étudiants à l’École nationale de statistique et d’économie appliquées. L’organisation de ces journées a été perçue comme un signe fort de réhabilitation officielle vis-à-vis du public ivoirien, pour un écrivain du pays – figure tutélaire de la littérature francophone d’Afrique subsaharienne – et qui a connu très tôt l’exil sous le régime d’Houphouët-Boigny.

« My Night with Philosophers », Institut français du Royaume-Uni / 8 juin

À la suite de la première « Nuit de la philosophie » organisée par l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm (ENS-Ulm) à Paris en 2010, l’Institut français du Royaume-Uni a proposé le vendredi 8 juin à Londres une nuit de la philosophie franco-britannique, qui a rassemblé une vingtaine de philosophes français et autant de philosophes britanniques, pour une nuit de conférences, de rencontres, de lectures, de projections et de tables rondes en anglais et en français. Plus de 3000 personnes ont participé à cet événement. « My Night with Philosophers » a été organisé par l’Institut français, en collaboration avec l’Institut français du Royaume-Uni, l’École Normale Supérieure et la Maison française d’Oxford. Une convention de partenariat a été signée à cette occasion entre l’Institut français et l’ENS-Ulm.

IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs

Rencontres Digital Africa 

L’objectif du cycle de débats et rencontres, circulant entre plusieurs grandes villes africaines et européennes, est de questionner des expériences de développement du numérique en Afrique subsaharienne en y prêtant une approche volontairement transdisciplinaire propre aux « industries créatives » : sphère artistique, de la production intellectuelle, de l’entreprenariat « web » et des services culturels. Il s’agit entre autres actions de proposer un état des lieux et une cartographie du développement des industries créatives et numériques sur ces territoires, de réunir un grand nombre d’acteurs locaux en s’appuyant sur des manifestations culturelles locales d’envergure, de favoriser des rencontres d’experts et d’acteurs du numérique et des télécommunications et de partager les expériences de gestion du numérique dans l’environnement urbain en favorisant les coopérations décentralisées entre des villes africaines.
Deux forums ont ainsi pu être organisés en 2012 : en Afrique du Sud (Johannesburg, Capetown / Durban), septembre et octobre, et en Allemagne (Francfort, Foire du livre),  octobre 2012, en partenariat avec la Frankfurter Buchmesse et le Goethe Institut.

 

IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs
  • Inauguration de l’exposition (photo : Juliette Robert)
  • Vue de l’exposition (photo : Juliette Robert)
  • Vue d el’exposition (photo : Juliette Robert)

Exposition « Intelligentsia. Entre France et Russie, archives inédites du XXème siècle»

Après une année riche de plus de 70 manifestations, l’exposition « Intelligentsia. Entre France et Russie, archives inédites du XXe siècle», présentée à l’École Nationale supérieure des Beaux Arts de Paris, a été l’événement de clôture de l’Année France Russie 2012, langues et littératures. Inaugurée le 17 novembre par les deux Premiers ministres français et russe, l’exposition a réuni plus de 300 documents et oeuvres – la plupart inédits. C’était la première fois, depuis l’effondrement du Bloc soviétique en 1991, qu’une exposition dressait un bilan des échanges culturels entre les deux pays, au prisme des relations diplomatiques tendues qui ont marqué l’histoire de la France et de la Russie au XXème siècle. En partenariat avec les Archives du Ministère des Affaires étrangères et l’ENSBA, cette exposition a proposé une nouvelle histoire de la vie intellectuelle et culturelle française, à travers les regards posés sur l’évolution de l’idéologie socialiste, ses séductions et les désillusions qu’elle a engendrées chez les intellectuels français. Un catalogue a été coédité à cette occasion par l’ENSBA et l’Institut français.

IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs

Programmes

  • MISSIONS D’AUTEURS
    L’Institut français apporte son soutien au réseau culturel français à l’étranger en prenant en charge des missions d’auteurs (70 auteurs en 2012) invités dans le cadre de manifestations littéraires. Un partenariat a été conclu avec la Word Alliance réunissant les festivals littéraires les plus importants dans le monde, qui permettra dès 2013 aux auteurs de langue française d’être plus présents dans les festivals à l’international (Jaipur, Pékin, Pen Festival de New York, Edimburg, Berlin, etc).
  • MISSIONS STENDHAL
    Les Missions Stendhal soutiennent chaque année des auteurs qui souhaitent partir à l’étranger pour réaliser un projet d’écriture.
 20 lauréats en 2012.

  • PROGRAMME "LA FABRIQUE DES TRADUCTEURS"
    Le deuxième cycle du programme (sessions portugais, russe, serbo-croate, turque), confié au Collège international des traducteurs littéraires a eu lieu tout au long de l’année, il prendra fin en 2013.
  • LES PROGRAMMES D’AIDE À LA PUBLICATION
    Les PAP soutiennent les éditeurs étrangers qui mènent une politique de publication de titres traduits du français, facilitant ainsi l’accès d’un public étranger à la création et la pensée françaises contemporaines.
    En 2012, 540 projets ont bénéficié d’une aide à la cession dans 45 pays.
    Parmi les pays les plus soutenus : Argentine, Chine, États-Unis, Russie (zones géolinguistiques et langues de prescription), Hongrie et Pologne (du fait d’un soutien de longue date aux pays d’Europe de l’Est); les demandes viennent principalement de l’Union européenne puis du reste de l’Europe.
    Les aides accordées concernent majoritairement des ouvrages de littérature et de sciences humaines et sociales, mais aussi, de plus en plus, de la BD et des livres pour la jeunesse.
    En moyenne, sur l’ensemble des titres cédés du français, par an, environ 5 % sont soutenus par les PAP/aide à la cession.

  • PROGRAMME « Aide à la cession Nord/Sud »
    25 titres soutenus

  • PROGRAMME « Cent titres pour Haïti »
    15 titres soutenus
IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs

programmes

  • FONDS D’ALEMBERT
    Dédié à la valorisation du débat d’idées, le Fonds d’Alembert permet d’apporter un cofinancement aux projets de colloques, séminaires ou forums organisés par le réseau culturel français à l’étranger.
    47 projets soutenus en 2012.
  • IF SCIENCES
    L’appel à projets annuel IF Sciences, lancé en 2012, encourage le réseau culturel à développer des actions à forte visibilité, organisées avec des partenaires de leur pays de résidence (musées, fondations, universités, etc) sur le thème de la science.
    46 projets ont été soutenus en 2012.
  • PROGRAMME DE COPRODUCTION D’EXPOSITIONS SCIENTIFIQUES
    Production et diffusion de l’exposition « Énergies, pour un monde durable ». Diffusion de l’exposition « Des Forêts et des Hommes » de Yann Arthus-Bertrand.
    Les expositions scientifiques de l’Institut français ont été diffusées dans plus de 350 villes ou pays dans le monde en 2011.
  • LE PLAN D’AIDE AUX MÉDIATHÈQUES (PAM)
    Le PAM soutient chaque année une cinquantaine de médiathèques, principalement pour l’acquisition de contenus numériques, la création de bibliothèques et la constitution de fonds en langue locale.
    105 projets ont été retenus provenant de 71 pays.
IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs

programmes

  • FORMATION PROFESSIONNELLE
    19-23 mars à Paris, formation des 90 agents du réseau en charge du livre (médiathèques, attachés culturels responsables du livre…) au Salon du Livre de Paris, à la Maison de l’Amérique latine, à la BNF et aux Archives du MAE (Courneuve).
    7 formations régionales se sont tenues en 2012 auprès des médiathécaires du Réseau pour la préparation du lancement de la plateforme Culturethèque.
  • PARTENARIAT
    Dans le domaine du livre et des savoirs, des conventions de partenariat ont été signées par l’Institut français avec :
    • La Bibliothèque Nationale de France
    • Le Centre National du Livre
    • Universcience
    • ENS-Ulm
    • IMA
    • INRAP
    • Collège international de philosophie (CIPH)
    • La vie des idées
    • IHEDN
    • Mémorial de la Shoah
    • Institut national de l’audiovisuel (INA)
    • Revue Les Annales (EHESS)
    • Revue Métropolitiques


IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs

Publications / 5 titres parus

  • Intelligentsia (coédition ENSBA)
  • Patrick Chamoiseau (coédition Gallimard) sous la direction de Samia Kassab-Charfi, livre + CD audio, (collection « Auteurs », en partenariat avec l’Ina)
  • Ecrivains diplomates, l’invention d’une tradition (coédition Armand Colin) sous la direction de Laurence Badel (en partenariat avec les Archives du MAE)
  • Revue Fiction France, 2 numéros
IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs

NUMÉRIQUE

IFVERSO
Lancement de la plateforme
/ 18 mars, au Salon du Livre de Paris.
Conçu comme un centre de ressources numériques et une plateforme collaborative sur la traduction, IFverso constitue un outil de référence auprès des bureaux du livre du Réseau et des professionnels du livre (éditeurs et traducteurs) français et étrangers. On retrouve sur cette plateforme une base de données de 71 000 titres traduits du français dans plus de 50 langues. IFverso offre aussi un magazine d’actualité en ligne sur les métiers de la traduction.



IF Verso Culturthèque
Livre
et promotion des savoirs

CULTURETHÈQUE

La plateforme Culturethèque, développée par l’Institut français et la société Archimed, est une bibliothèque numérique qui permet aux abonnés des médiathèques du réseau culturel français à l’étranger d’accéder sur place et à distance à des ressources numériques grand public : livres numériques, presse, audiovisuel, musique…
Cette plateforme se décline en instances « pays » qui sont éditorialisables localement : langue, choix des contenus, mises en avant en fonction d’événements, de l’actualité etc.
Les 50 premières instances ont été créées de novembre 2012 à mars 2013 et sont en cours de lancement auprès du public. Parmi elles, les plateformes des pays suivants : Afrique du Sud, Allemagne, Brésil, Canada, Cambodge, Chine, Corée du Sud, États Unis, Espagne, Grèce, Inde, Israël, Koweït, Liban, Macédoine, Madagascar, Maroc, Tunisie, Sénégal, Serbie. 70 autres pays suivront dans le courant de l’année 2013.
Chaque instance proposera aux utilisateurs d’accéder à : des contenus numériques français provenant d’institutions partenaires de l’Institut français (INA, Cité de la musique live, Gallica, Conférences et Expositions BNF, Collège de France, La vie des idées, Collège international de philosophie, IHEDN, Mémorial de la Shoah, Universcience…), des contenus produits par les postes du réseau culturel (captation d’événements, de conférences, de concerts…) - la richesse de nos activités en poste pourra ainsi être valorisée dans l’espace, à l’échelle de notre réseau, et dans la durée - des ressources presse, livre, musique, vidéo (Le kiosque.fr, Histoire Premium, vidéos jeunesse France TV, Iznéo, OpenEdition, StoryLab, Cahiers de l’Herne…) ainsi que des ressources sélectionnées localement par les postes dans le foisonnement de l’offre culturelle numérique francophone.

IF Verso Culturthèque

Cinéma

Le Département cinéma de l’Institut français dispose d’un catalogue de 600 titres de films de fictions et 3000 documentaires, des grands auteurs classiques (Renoir, Truffaut, Godard, Chabrol, Clouzot, Marker, …) aux plus remarqués des cinéastes d’aujourd’hui (Denis, Assayas, Despleschin, Honoré, Depardon, Kechiche, Varda, Philibert, …) auxquels viennent s’ajouter les 1500 titres de la Cinémathèque Afrique (catalogue en ligne).
Fort de cette offre particulièrement riche, le département cinéma a pour mission de promouvoir le cinéma dans toute sa diversité à travers une politique de diffusion non commerciale à l’étranger, s’inscrivant en complémentarité des actions d’uniFrance films et la mise en place d’événements comme le Pavillon « Les Cinémas du Monde » et sa « Fabrique », au Festival de Cannes. Créée en 2009, « La Fabrique des Cinémas du Monde » est un programme d’accompagnement professionnel réservé chaque année à une sélection de projets offrant aux réalisateurs et à leurs producteurs un accès privilégié aux réseaux professionnels durant le Festival de Cannes, afin de soutenir la jeune création et favoriser les coproductions internationales.  

L’Aide Au Cinéma du Monde est un nouveau dispositif de soutien aux cinémas du Sud mis en place en 2012 conjointement par le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère des Affaires étrangères et européennes. Cogéré par le Centre national de la cinématographie et de l’image animée et l’Institut français, cette aide sélective, accordée aux cinéastes étrangers de tous les pays dès lors qu’ils voudront conduire leur projet en coproduction avec la France, est réservée aux projets de long métrage de fiction, d’animation ou de documentaire de création. Un dispositif d’aide après réalisation est également prévu. Son budget total s’élevait, en 2012, à 6 M€. Chaque année, quatre ou cinq sessions seront organisées et 40 à 60 projets pourront ainsi être soutenus.
L’Aide aux Cinémas du monde a déjà tenu 3 commissions et soutenu 38 projets de film provenant de 7 régions du monde et de 30 pays.

IF Cinéma
Cinéma
  • Sandrine Bonnaire
  • Claire Denis
  • Clean d’Olivier Assayas
  • Holy Motors de Leos Carax
  • Roses à crédit d’Amos Gitaï

CINEMA FRANCAIS

En 2012, l’Institut français a poursuivi et renforcé ses appuis à la diffusion non commerciale du cinéma français dans le monde avec une offre enrichie de nouveaux films (35 nouveaux titres et 121 copies sous-titrées en 35 mm, 41 titres en DVD multilingues et 101 nouveaux films sur sa plateforme de téléchargement IFcinéma), 14 programmes Talents en circulation ayant totalisés 68 étapes (rétrospectives, cycles et focus Claire Denis, Olivier Assayas, Sandrine Bonnaire, Amos Gitai, Leos Carax, Isabelle Huppert, Juliette Binoche, Agnes Varda, Alain Resnais, Claude Chabrol, Robert Bresson, Eric Rohmer, Henri-Georges Clouzot), 4 grands rendez-vous en 120 étapes sur tous les  continents (La Fête du cinéma d’animation, le Mois du film documentaire, La Fête du court métrage, et Les 20 ans de l’ACID) et une diffusion de plus de 10 000 supports de projection publique à l’étranger. L’Institut français a également  soutenu une trentaine de voyages de talents et professionnels accompagnant la présentation de leurs films dans le monde (Olivier Assayas, Claire Denis, Sandrine Bonnaire, Agnès Varda, Jean-François Laguionie, Isabelle Huppert, Pierre Etaix, Anouk Aimée, Mia Hansen-Love, Melville Poupaud, Maria de Meideros, André S. Labarthe, Charles Berling, Eric Riewer, Jean-Michel Frodon, Laure Calamy, Jacques-Rémy Girerd…).
En 2012, l’Institut français a apporté des appuis à près de 300 festivals et grands partenaires dans 78 pays.

IF Cinéma
Cinéma

RETROSPECTIVES ET CYCLES THEMATIQUES

GRANDS TALENTS CONTEMPORAINS

  • CLAIRE DENIS
    Cette nouvelle rétrospective éditée en 2012, composée de 8 films (S’en fout la mort, J’ai pas sommeil, Beau travail, Trouble Every Day, L’Intrus, 35 Rhums, White Material et le portrait Jacques Rivette le veilleur « Cinéma de notre temps »), rend hommage à l’une des cinéastes les plus singulières et originales du cinéma français. Elle a circulé en 2012 dans 11 pays ; de l’Afrique du sud aux États Unis et à l’Argentine, de Hong Kong à la Géorgie.

  • OLIVIER ASSAYAS
    La rétrospective (éditée en 2010) de 7 films emblématiques de la carrière de ce cinéaste résolument contemporain (de L’Eau froide, 1994 à L’Heure d’été, 2008) a circulé dans 11 pays : Norvège, Espagne, Autriche, Philippines, Finlande, Croatie, Portugal, Irlande, Indonésie, Pérou, Chili.

  • SANDRINE BONNAIRE
    Le programme de 6 films, représentatifs du parcours de cette comédienne de premier plan du cinéma d’auteur (d’À nos amours, 1983 à Joueuse, 2009) et réalisatrice (Elle s’appelle Sabine)  a été programmé dans 5 pays à l’occasion de la sortie de son dernier film : Québec, Argentine, République Tchèque, Maroc, Egypte.

  • AMOS GITAI
    Le cycle consacré au cinéaste Amos Gitai, composé de 7 films (d’Esther, 1986 à Roses à crédit, 2011) a circulé en Croatie, Inde et Colombie.

  • LEOS CARAX
    Le Focus dédié à ce cinéaste (Boy meets girl, Mauvais sang et Les Amants du Pont neuf), à l’occasion de la sortie de son dernier film Holly motors après 13 ans d’absence, a été présenté en Australie, Thaïlande, Portugal, République Tchèque, Brésil, Italie, Slovénie.
IF Cinéma
Cinéma
  • L’Enfer, Claude Chabrol, 1994
  • L’Enfer, H.G. Clouzot, 2009
  • Agnès Varda

FIGURES DU PATRIMOINE

  • PIERRE ETAIX
    Cette rétrospective intégrale proposée fin 2012, en partenariat avec la fondation Groupama Gan pour le Cinéma et la fondation Technicolor pour le Patrimoine du Cinéma, permet au réseau culturel français et à ses partenaires à l’étranger d’avoir accès à l’intégrale des films de Pierre Etaix. Les 8 films (Yoyo, Le Soupirant, Le Grand amour, Tant qu’on a la santé, Pays de cocagne, Rupture, En pleine forme, Heureux anniversaire), restés invisibles depuis près de 20 ans pour des raisons juridiques, sont proposés en version restaurée sous-titrée et sont accompagnés d’une exposition. Les films ont été projetés en présence de l’artiste au Film Forum à New York en octobre avant de circuler dans les mois suivants en Amérique du Nord puis au Mexique.

  • ALAIN RESNAIS
    Un hommage à ce très grand cinéaste français a été organisé avec un cycle de 13 films (de Guernica, 1950 à Cœurs, 2006) à l’occasion de la sortie de son nouveau film Vous n’avez encore rien vu. Cet hommage a été présenté dans 7 pays : Japon, Suisse, Allemagne, République Tchèque, Belgique, Croatie et Inde.

  • AGNES VARDA
    Agnès Varda a été à l’honneur en Australie, en Espagne et à Hong Kong, mais aussi en Chine où elle a présenté une rétrospective de ses films ainsi qu’une exposition importante de ses œuvres plastiques et photographiques.

 

IF Cinéma
Cinéma
  • CHRIS MARKER
    Un hommage a été rendu à Chris Marker, disparu en août 2012, à Taiwan et au Brésil.

  • ROBERT BRESSON
    Le cycle dédié à Robert Bresson, figure singulière et mythique du cinéma français, avec  6 films parmi les plus représentatifs de sa carrière (depuis Les Anges du péché,1943 jusqu’à L’Argent, 1983), a connu une belle circulation sur le sol nord américain ainsi qu’en Australie et en Chine.

  • CLAUDE CHABROL
    Le cycle de 8 films consacré à l’œuvre de Claude Chabrol  (de son film de 1958 Le Beau Serge, à La Fille coupée en deux de 2007) a été présenté en Croatie, à Taiwan, en Chine, en Palestine et en Inde.

  • HENRI-GEORGES CLOUZOT
    Le cycle de 5 films dédié à Henri-Georges Clouzot, à l’occasion de la « sortie événement » du film de S. Bromberg et R. Medrea L’Enfer de HG Clouzot, de L’Assassin habite au 21,1942 à Le Mystère Picasso, 1956) a circulé en Australie, en Norvège, en Inde et aux États Unis.
IF Cinéma
Cinéma
  • Le Tableau de Jean-François Laguinomie
  • Brendan et le secret de Kells de Tomm Moore

GRANDS PROGRAMMES ET RENDEZ-VOUS PARTENARIAUX

  • La Fête du cinéma d’animation à l’international
    Pour la seconde année, l’Institut français s’est associé à l’Association française du cinéma d’animation pour fêter le cinéma d’animation à l’étranger. Le cinéaste  Jean-François Laguionie, parrain de la programmation de l’Institut français, a été à l’honneur. Un programme de films sur « L’Animation française contemporaine » était également proposé.
 La Fête de l’animation a été célébrée sur tous les continents et dans 40 pays.
  • Le Mois du film documentaire  à l’étranger
    L’Institut français a promu à l’international cette manifestation, coordonnée par Images en Bibliothèques, et édité pour l’occasion des programmes de films spécifiques, en particulier un Focus sur l’œuvre de Christian Rouaud ainsi que les cycles thématiques « Vivre sa jeunesse » et « Solidarités et résistances ». Les  programmations se sont déroulées durant le mois de novembre dans plus de 40 pays.
  • Le Jour le plus court dans le monde
    À l’occasion de la fête du court métrage, organisée en partenariat avec le CNC et l’Agence du court-métrage, l‘Institut français a proposé aux programmateurs à l’étranger 6 programmes de films. En décembre, ont été organisées une soixantaine de manifestations dans une quarantaine de pays.
  • Les 20 ans de l’ACID 
    L’Institut français s’est associé à l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion pour fêter son vingtième anniversaire à l’étranger. Des programmes importants ont été présentés en Argentine, en Équateur, aux États Unis  et au Maroc.
IF Cinéma
Cinéma

IF CINEMA

IFcinéma, la plateforme numérique de l’Institut français, permet au réseau culturel français dans le monde de télécharger des films afin d’organiser des projections publiques non commerciales pour les publics locaux. 
Développé et mis en œuvre par Universciné, ce service présente une offre de films variée (longs et courts métrages, fiction, documentaire, animation) de cinéma français et cinémas du monde, des cycles thématiques et des contenus additionnels tels que bonus vidéo, photos, articles ou kits pédagogiques...
Riche d’un réseau de 600 centres inscrits, principalement des Alliances françaises et des Instituts français, IFcinéma proposait 210 films et 18 langues de sous-titrage fin 2012.

www.ifcinema.institutfrancais.com

IF Cinéma
Cinéma

CINEMAS DU MONDE

PAVILLON LES CINEMAS DU MONDE – FESTIVAL DE CANNES

Situé au cœur du Village international du Festival de Cannes, le Pavillon « Les Cinémas du Monde » est consacré aux cinématographies d’Afrique, d’Asie, d’Amérique Latine, d’Europe Centrale et Orientale, du Proche et du Moyen-Orient.
L’Institut français, en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie, l’Audiovisuel Extérieur de la France – RFI, Monte Carlo Doualiya, France 24, met ses moyens et son expertise au service des cinémas du monde, du dialogue des cultures et de la diversité culturelle. Véritable plateforme de rencontres, le Pavillon s’est imposé comme lieu de référence pour l’actualité des cinémas du monde pendant le festival où se croisent artistes, professionnels et institutions internationales.
Depuis 2009, une sélection de jeunes réalisateurs et leurs producteurs est invitée à participer à la « Fabrique des Cinémas du Monde », un programme créé pour favoriser l’émergence de nouveaux talents et offrir un espace de travail et de rencontres au sein du plus grand des festivals internationaux. Grâce à la qualité de ces ateliers 
et à la richesse de ces rencontres professionnelles, la plupart des films y trouvent des accords de coproduction et de distribution internationale. La délégation était parrainée en 2012 par l’actrice franco - portugaise Maria de Medeiros et le réalisateur palestinien Elia Suleiman.

 www.lescinemasdumonde.com

IF Cinéma
Cinéma
  • Soutigui Kouyate © Alessandro Brasile
  • Sotigui Kouyate et Brenda Blethyn, London river © Tadrart Films
  • Exposition Grandes figures des cinémas d’Afrique et des Caraïbes, Québec
  • Virgem Margarida de Licinio Azevedo

CINEMATHEQUE AFRIQUE

En 2012, la Cinémathèque Afrique a poursuivi son activité de diffusion à l’international avec une programmation dans près d’une dizaine de festivals par mois et près de 3000 projections dans le monde.
Son offre de programmes s’est enrichie d’une nouvelle rétrospective de 6 titres consacrée au cinéaste haïtien Raoul Peck inaugurée au Festival d’Amiens.
La rétrospective Sotigui Kouyaté éditée en 2011 a été accueillie dans 15 villes et 8 pays.
L’exposition Grandes figures des cinémas d’Afrique et des Caraïbes produite en 2011 à l’occasion de ses 50 ans a circulé dans 11 villes, 4 pays et a été programmée dans 6 festivals.
Dans le cadre de sa coopération avec le réseau culturel, la Cinémathèque Afrique a contribué à l’invitation d’une dizaine de réalisateurs africains dans les festivals.
L’activité de numérisation a permis d’éditer 89 titres de son fonds sur supports DVD.
Une trentaine de films ont été sous-titrés en langues étrangères.
Son catalogue s’est enrichi d’une douzaine de nouveaux titres.

En savoir plus

IF Cinéma

Communication
et nouveaux media

Une identité reconnue et appropriée

Deux ans après sa création, la marque Institut français est reconnue et présente dans près de 100 pays.
Les Instituts français dans le monde se sont appropriés la charte graphique et ont fait preuve de créativité et d’originalité dans la conception de leurs outils de communication : programmes, publications, dépliants, sites internet, objets promotionnels…


En 2012, cette identité s’est aussi affirmée dans l’aménagement du nouveau siège parisien confié à l’architecte Philippe Chiambaretta où les multiples missions de l’Institut français s’expriment à travers des interventions d’artistes et des déclinaisons de l’identité graphique.

Communication
et nouveaux media

LES GRANDES PLATEFORMES EN LIGNE

En 2012, l’Institut français est résolument entré dans l’ère du numérique avec l’aboutissement et la mise en ligne d’un dispositif important, professionnel et innovant.
Ces plateformes numériques traduisent une volonté de partage et de diffusion vers les publics cibles de l’Institut, le réseau culturel en premier lieu, les professionnels du monde de la culture, les artistes.

  • Site internet de l’Institut français (1,2 million de visites en 2012)
  • 6 Sites dédiés à des projets particuliers : Saisons, Pavillon français de la Biennale de Venise, Liaisons urbaines, Biennale Danse, l’Afrique danse
  • IFverso, la plate-forme du livre traduit (base de données recensant plus de 70 000 ouvrages traduits dans une cinquantaine de langue)
  • IFprog, l’interface de programmation du réseau culturel (plus de 3000 projets ont été centralisés sur cette plateforme)
  • La Webtv de l’Institut français : le portail qui permet d’accéder par chaines thématiques et géographiques à l’ensemble du contenu audiovisuel produit par le réseau français et ses partenaires
  • IFmobile : l’application qui recense tous les événements programmés par les Instituts français dans le monde

 

Communication
et nouveaux media
  • L’application IFmapp a été déclinée en 2012 avec 4 nouvelles mappemondes interactives : des IFmapp Saisons (Saison de la France en Afrique du Sud, Festival de la Croatie en France et Tandem Paris-Berlin) et une IFmapp Livre
  • Culturethèque, la médiathèque numérique de la culture française. Les premières culturethèques ont été créées dans 20 pays entre décembre 2012 et février 2013.
  • Le pôle numérique a conçu IFthème, le site « clé en main » pour les Instituts français désireux de développer leur nouveau site Internet (CMS Wordpress et open source).

Cette offre numérique a rencontré un grand succès auprès de ces publics : grand public, professionnels, réseau culturel…

  • Une progression notable des abonnés de la lettre d’information avec plus de
    14 000 abonnés fin 2012 (+ 31 % par rapport à 2011)
  • Le  nombre de fans du Facebook de l’Institut français a triplé en un an avec plus de 12 000 fans fin 2012

Le département s’est aussi attaché à développer une réflexion stratégique sur les enjeux liés au numérique en organisant des débats et conférences durant l’année.

Communication
et nouveaux media

Les Temps forts de la communication opérationnelle

L’Institut français a, tout au long de l’année, développé fortement ses actions de communication opérationnelle autour des grands temps forts culturels et a assuré ainsi une visibilité accrue de l’Institut français.
Les relations presse ont été actives avec la diffusion de plus de 50 communiqués de presse et l’organisation de 8 voyages de presse.

Les Temps forts de la communication opérationnelle :

  • Expolangues
  • Salon du livre
  • Pavillon des Cinémas du Monde, Cannes
  • La Saison de la France en Afrique du Sud
  • Le Prix Marcorelles (Festival Cinéma du réel)
  • More Europe
  • Allons en France
  • Biennale internationale d’Architecture de Venise (Yves Lion)
  • Biennale Danse, l’Afrique danse !
  • Tandem Paris Berlin
  • Croatie, la voici, festival de la Croatie en France
  • Exposition Intelligentsia à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts (Paris)
  • Le jour le plus court

Mécénat

2012 est, pour le mécénat, une année marquée par un contexte économique difficile auquel se sont ajoutées des interrogations majeures sur l’avenir juridique et fiscal du dispositif législatif et règlementaire. À cet égard, l’incertitude qui a prévalu au moment de la préparation de la loi de finances 2012 n’aura pas été sans impact sur les promesses de dons faites à l’Institut français tant par les entreprises et que par les personnes physiques.

  • Une reflexion stratégique autour de nouveaux outils
    L’Institut français a entamé en 2012, afin d’associer plus étroitement les mécènes à ses missions de diplomatie d’influence, une réflexion sur de nouveaux outils, notamment la création d’un fonds de dotation. Cette réflexion sera poursuivie en 2013.

  • Le comité des mécènes : un modèle économique de cofinancement des saisons étrangères efficace
    Le modèle de cofinancement des Saisons par un comité de mécènes continue de montrer sa pertinence. La Saison de la France en Afrique du Sud a bénéficié du soutien d’un comité des mécènes présidé par Luc Oursel, P-dg d’Areva. Les 8 entreprises - Areva, Air France, Bouygues, EDF, GDF-Suez, Mazars, Orange, Total, - ont apporté leur soutien à cette manifestation d’envergure avec un total de
    1 110 000 € de dons. 
    Un comité des mécènes sera de nouveau mis en place en 2013 à l’occasion de l’Année de l’Afrique du Sud en France et de l’année de la France au Vietnam.

  • Citroën : un mécénat confirmé
    Le mécénat de Citroën, initié en 2011 à l’occasion de la Biennale d’Art contemporain de Venise, a  permis en 2012 de faire circuler Chance, œuvre de Christian Boltanski, aux Pays-Bas (musée de la photographie de Rotterdam), avec un don de 10 000 € et au Brésil (Maison française de Rio) par un don direct au Brésil par sa filiale locale.
    Citroën a aussi participé au financement de la rétrospective Agnès Varda en Chine par un don direct de 50 000 € de la filiale locale à l’Institut français de Chine.
  • PME et Jeunes entreprises
    L’Institut français a poursuivi ses prospections en direction des P.M.E. et des jeunes entreprise s à fort potentiel de croissance.  Des exemples de réussite sont à mentionner : l’entreprise ferroviaire Thello et les Taxis bleus ont soutenu le festival de la Croatie en France. Thello a été aussi mécène de la Biennale d’Architecture de Venise avec un don en marchandise de 30 000 €. Le groupe agro-alimentaire breton Norac a fait un don de 44 000 € pour soutenir la présence d’artistes issus de la scène française lors de la 30ème Biennale d’Art contemporain de San Paulo. 
    La part de ces jeunes, petites ou moyennes entreprises reste néanmoins modeste dans le panorama des mécènes de l’Institut français (6% des dons). L’Institut français s’est engagé avec ces entreprises dans un travail de pédagogie avec des objectifs à moyen terme. 
Mécénat
  • Formations et conseils en stratégie
    Une série de journées de formation sur les méthodes et bonnes pratiques en matière de levées de fonds a été organisé à New York en février pour le réseau culturel en Amérique du Nord (États-Unis et Amérique Central). 
    Le service du mécénat développe aussi des services sur mesure et des conseils en stratégie aux postes qui lui en font la demande comme, en 2012, l’Algérie, la Pologne et la Chine.


Enfin, l’Institut français a signé en 2012 la charte du Mécénat d’entreprise de l’Admical qui réaffirme que le mécénat est un engagement libre de l’entreprise au service de causes d’intérêt général.

QUELQUES CHIFFRES

  • Saison de la France en Afrique du Sud : 1 110 000  €
    Areva, Air France, Bouygues, EDF, GDF-Suez, Mazars, Orange, Total

  • Biennale de Venise : 97 000 €
    (IGN, Fondation EDF, Thello, Orange)

  • 30ème Biennale de San Paulo : 44 000 €
    Art Norac

 

Ressources humaines
et réseau

RESSOURCES HUMAINES

L’année 2012 aura été marquée, pour l’Institut français, en terme de gestion des ressources humaines, par le quasi achèvement de la constitution des équipes, la modernisation des outils de communication interne (création d’un Intranet) et un effort de formation en réponse aux besoins exprimés par les salariés.

Un accord d’entreprise sur le Compte Epargne Temps a été signé au printemps de l’année 2012, répondant ainsi à un souhait des salariés exprimés lors du premier séminaire interne de l’Institut français. Par ailleurs, une attention particulière a été portée, dans le cadre des recrutements, sur la mise en application de l’Accord d’entreprise sur l’Égalité entre les hommes et les femmes, même si le taux de femmes par rapport aux hommes reste à près de 70 %.

Rendez-vous important pour l’ensemble du personnel, le 2ème séminaire interne (21 juin) a permis de mettre en exergue des pistes de réflexion sur l’évolution des métiers au sein de l’Institut français. Beaucoup de suggestions ont ainsi pu être traduites en termes de décisions et de formations. Les actions de formation figurant sur le Plan de formation 2013 sont, pour la plupart, en adéquation, avec les suggestions formulées lors de ce séminaire.

Une culture de l’évaluation affirmée au sein de l’Institut français
2012 a été l’année où l’évaluation du travail des salariés a été placée au cœur de la dynamique des Ressources humaines. L’évaluation constitue un véritable enjeu pour la valorisation des savoirs faire, la dynamisation des carrières et la reconnaissance des salariés. Un accompagnement en termes de formation a été mis en place à cet effet.
Par ailleurs, la création, à l’été, au sein du DAAF (Département Affaires Administratives et Financières), d’un pôle dédié au contrôle interne et à l’évaluation marque la volonté de l’Institut français d’instaurer une culture de l’évaluation, nécessaire à son développement.

Ressources humaines
et réseau

Formation

Les activités formation de l’Institut français concernent tous les agents, quels que soient leurs statuts (expatriés titulaires ou contractuels, agents recrutés localement, volontaires internationaux) et les structures qui les emploient (services de coopération et d’action culturelle, Instituts français, Alliances françaises).

En 2012, 1 277 personnes ont bénéficié de l’une des 33 formations organisées ou ont participé aux Ateliers de l’Institut français.

  • 38% d’entre elles sont recrutées localement ou volontaires internationaux.
  • 25% travaillent dans le réseau des Alliances françaises.
  • 30% des formations ont été organisées en France.
  • 70% d’entre elles ont été organisées dans les pays d’exercice des agents.
  • Une formation a été organisée à distance.

Les thématiques sont diverses pour répondre à la palette étendue des métiers existant dans le réseau culturel : Livre et promotion des savoirs, Langue française, Outils numériques, Audiovisuel et cinéma, Spectacle vivant, Management, Gestion, Mécénat, Design et Mode, Communication.
Le pôle Formation de l’Institut français organise également les Ateliers de l’Institut français, et le stage des nouveaux partants qui est destiné aux agents titulaires ou contractuels du ministère des Affaires étrangères, avant leur départ en poste dans le réseau. Enfin, une enquête sur les besoins de formation de l’ensemble des agents du réseau a été mise en œuvre en 2012.

Ressources humaines
et réseau

Les Ateliers de l’Institut français

Après Marseille en 2011, les Ateliers de l’Institut français ont été organisés à Nantes, du  18 au 20 juillet 2012.

Ils ont réuni 520 participants : 349 agents du réseau ainsi que des experts et des intervenants, des représentants des ministères des Affaires étrangères et de la Culture et de la Communication, et des membres de l’équipe de l’Institut français.
Sur le thème « Convergence et diversité : réussir dans un monde en mouvement », ce moment fort de rencontre et de formation a permis aux participants d’explorer des problématiques particulières aux différentes régions du monde, de réfléchir à leur action dans un monde en mouvement, de se perfectionner dans l’utilisation de méthodes et d’outils de travail, et d’échanger sur leurs pratiques.

Il a également été l’occasion de séances de travail avec les Collectivités locales partenaires de l’Institut français. Les participants des Ateliers ont aussi pu profiter de l’offre culturelle nantaise et rencontrer les professionnels qui la mettent en œuvre.

Ressources humaines
et réseau

Expérimentation

Au 1er janvier 2012, 12 postes du réseau culturel extérieur de la France ont rejoint l’Institut français, dans le cadre de l’expérimentation sur un éventuel rattachement du réseau culturel à l’Institut français : Cambodge, Chili, Danemark, Émirats Arabes Unis, Géorgie, Ghana, Inde, Koweït, Royaume-Uni, Sénégal, Serbie, Singapour.

L’application de la loi du 27 juillet 2010 a conduit à mettre en place une organisation permettant de définir clairement le positionnement des intervenants du réseau culturel extérieur public français rattaché à l’Institut français de Paris :

  • un Ministère des Affaires étrangères qui assure une tutelle stratégique
  • un Institut français à Paris qui assure une fonction d’opérateur et de pilote
  • le réseau culturel

Localement, ce processus expérimental a permis une modernisation des modes de gestion compatible avec les principes de la LOLF tout en accordant une plus grande autonomie et souplesse de gestion aux 12 bureaux locaux de l’Institut français. Ainsi, à titre d’exemple, ce sont plus de 1,4 millions d’euros de subventions qui ont pu être versés dans les secteurs culturel, linguistique et universitaire.
Enfin, la présence au sein du Conseil d’Administration et du Conseil d’Orientation stratégique de l’Institut français de représentants du ministère des Affaires étrangères, mais également du Parlement, et d’autres ministères, comme le ministère de la Culture et de la Communication ou celui du Budget, constitue un gage de contrôle strict du pilotage de notre réseau. Localement, ce pilotage stratégique est garanti par la présence des Ambassadeurs au sein des Conseils d’Orentation Stratégiques Locaux (COSL) qu’ils président.